Accueil des arbitres.

Parfois critiqués, mais fréquemment remerciés, les arbitres sont nécessaires, tout comme les travailleurs de l'ombre dans un club.

Après parfois 1 h à 2 h de route, un accueil cordial peut ramener le calme intérieur et permet de se reconcentrer sur le pourquoi on est là.

C'est pourquoi nous croyons utile de rappeler une directive que la commission d'arbitrage avait émise déjà en 2014. (Merci aux anciens)

Pour la lire ou la relire, CLIQUER ICI